Auzène – 16 Décembre 2012

Dimanche 16 Décembre 2012
participant CKTSV: Raphael, Guilhem, Benoit, Bertrand
Autres: Jean-Paul, Martin, Pascalou, et plein d’autres.

Rivière Auzène avec 8 à 10 m3 sur la Glueyre.
Topo: http://www.eauxvives.org/fr/rivieres/voir/auzene

Arrivés à l’heure (11H) au pont de st Sauveur de Montagut, après un rapide casse-croute, nous partons  au pont de la D261. Et déjà, Benoit qui avait décidé de la faire en mode « cadet » (jupe en plastique), oublie la clé de sa voiture dans la poche de sa veste dans le sac dans la voiture de celui parti en premier dans un autre voiture (heureusement , ça captait encore …mais bon, on passe pour qui ?).

On croise en route la Mul qui embarque au pont d’Auzène.
Tout le monde embarque et déjà les premiers mètres annoncent la couleur de ce qui nous attend: de l’eau, de la pente, ça envoie!
Arrive la première chute, tout le monde passe , esquimaute, Benoit vide son kayak.
puis suivent d’autres passages, d’autres esquimautages ou nages…Benoit vide.
la deuxième chute, plus haute, plus profonde, passage à gauche avec bonne giclée. Une personne passe au milieu et disparait avec son kayak quelques secondes. Guilhem nous fait une figure genre cartwhell et nage. Benoit et Raphael passent impeccable, Bertrand  esquimaute. Benoit vide.
Puis on enchaine rapidement (faut arriver avant la nuit), Guilhem esquimaute, nage, Benoit vide…
Quelques arbres en travers visible mais qui demandent un portages.
Puis Un passage avec double seuil, rappel (?), suivi d’un étroit, on monte une double sécu: les plus téméraires passent, les autres à pieds (mais les rochers glissent aussi, ça fait mal!). Raphael passe l’étroit en 3 esquimautages au moins (meme pas mal!). Guilhem passe impeccable.
On continue. Benoit vide, Guilhem nage.. on est plus que 6 derrières..
Arrive une double chute suivi d’un long étroit, Pascalou, JP, Raphael passent, Bertrand se rate entre les 2 chutes, à l’envers sur les rochers en bas de la deuxième, nage. Benoit et Guilhem finissent à pieds.On est plus que 3 à l’arrière, on rejoint le pont d’Auzène après encore quelques bons passages puis on s’arrêtent là. Les autres sont devant et vont jusqu’au pont de St Sauveur en 45 min.
Une belle rivière qui envoie mais faut être physiquement prêt…
Le lendemain, je savoure les courbatures et autres coupures aux doigts..

Bertrand.