C’est le Printemps : C’est la Drôme – sortie du 29 mars 2014

Voici plus de 3 mois qu’en tête des récits de sorties figure la sortie du Duzon. Et depuis 3 mois ce récit inquiète néophytes comme aguerris et je ne vous parle même pas des protagonistes (quoique ceux-ci après concertation ne regrettent pas vraiment).

Bref il est grand temps de passer à un récit plus traditionnel, quoique synthétique puisqu’il ne me reste que de vagues souvenirs et surtout vu l’affluence de la sortie impossible de papoter avec tout le monde.

OU    : La Drôme de Verscheny à Crest et son deuxième donjon européen en terme de hauteur.

QUI  : Une nuée de kayakiste; rendez-vous compte 23 personnes!! tentons la liste :  Jerome G, Aless, Bertrand S, Pascale, Nico La, Maryvonne, Francois M, Judith, Christelle, Marie-Laure, Jacques B, moi, Stephane M, Stephen, Max Berthon, Denis A, Luis, Nico Re, Fred G, Yoan, Clement J, Nadia, Fred l, Laure, Jerome J. Oui je sais ça fait 25.

Nous Voici donc sur le parking du CKTSV samedi matin 8h15,

La grande question :  Va t’on réussir à caser tout les gens et tout les bateaux dans les véhicules. Première mission réussie. Deuxième mission : que personne ne prenne un bateau sur la tête durant les chargements déchargements. Mission réussie Troisième mission faire 4 heures de route (A/R) à une remorque bien chargée, et c’est un euphémisme.. Mission réussie.

Une première pause à Crest où parait t’il un boulanger pâtissier bio fait des ravages.

On arrive au niveau de l’embarquement aire de camping déserte à cette époque de l’année, mais fort heureusement producteur de clairette de die ouvert.

Certains (ban ok j’étais le seul) s’aventurons à une dégustation de clairette alors que l’ensemble commence à manger.

Ensuite vous connaissez l’histoire, navette , volley  et départ vers l’inconnu pour un bon nombre. Et l’inconnu peut impressionner  notamment quand on vient de voir sur la route THE LAST passage à Crest (but not the least).

Ca embarque, à ma grande suprise tout le monde tient dans les contres, et aucun bain recensé sur les 200 premiers mètres. Mais rassurez vous le rythme de croisière CKTSV va vite être repris. Et dans les nouveaux arrivants chacun va y avoir le droit (mais répartition des bains pas très équitable), après tout, on avait prévenu, et le temps est plutôt clément.

Et puis on descend on descend,  au bout de quelques heures on tombe sur le débarquement intermédiaire. Quelque-uns décident de s’arrêter là, avec déjà 3 heures dans les bras ça se comprend.  Mieux vaut ne pas se dégoutter.

La troupe reprend, parait qu’il reste une heure. Un passage délicat sous un pont, pas de soucis ça passe pour tout le monde, certains seront un peu plus joueur que d’autre avec la branche qui dépasse.  Les bornes continuent, et toujours autant de stop sur cette rivière vraiment idéale pour travailler sa technique de slalom. Il y a même des marmites et même des marmites qui surprennent.

Un début de village, yess c’est Crest et l’arrivée. Un début de virage, une fin de virage, mince, c’et juste un hameau. Crest n’est pas encore en vue, quelques (centaines de) coups de pagaie, ça y est le pont de l’arrivée est en vue, mais loinnnnnnn.     On coupe le cerveau et on pagaie. Mais la sensation de vitesse avec un bateau de 2 mètres 15, croyez-moi, reste négligeable. Dernier passage, ca bouillonne, mais il s’agit d’une grille qui passe bien au centre  (tout comme le 1er passage clé ).  Reste plus qu’à manger, changer, charger, rouler, récupérer, déposer, décharger, dormir. Bref c’est pas le plus drôle, mais la remorque tient le retour , Mazeltoff!!

En synthèse, une belle ouverture de saison, avec du beau temps, avec de l’eau-vive accessible et intéressante quelque soit le niveau, avec des nouvelles têtes et des têtes plus habituées à St Pierre ou Sault Brenaz qui viennent en rivière, ça fait plaisir.

Encore un grand merci à Jérôme et tous ceux qui l’on aidé pour l’organisation.

Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs:  La saison (officielle) est lancée!!!!! Bonnes navigations 2014