Un week-enD’ A CHARNAY – 16-17-18 Juin 2017

Un week-enD’ A CHARNAY .

ckTsv, le T comme tourisme reprend tout son sens en ce mois de juin. Plutôt qu’un récit linéaire de ce week-end ou une majorité des participants n’étaient pas forcément venus pour naviguer, voici un condensé d’impressions relevées sur demande après la sortie:

  • Salut, je pars quelque jour, je n’aurai pas le temps de t’envoyer ma contribution CR.
  • Jolie vague, idéale pour une initiation, jolie figure par inadvertance ou non, joli spot de bivouac.
  • Une vague de rêve, un très beau décor, du Soleil, de la belle voute céleste, du feu, de la jongle, de l’équilibre et du déséquilibre, de l’eau dans les sinus, des jeux : du bonheur en formule ultra-concentré. Merci pour ce week-end au top, je ne pensais pas pouvoir m’éclater autant sur un séjour freestyle !
  • L’arrivée à 22h se fait ainsi ! Nous acceptons rapidement le  campement pour vite partager une bière. La bière est tiède mais arrivé à la 11ème on commence à apprécier. Il est 3h et avec le 2eme responsable de cette sortie nous clôturons la soirée.Samedi matin commence par une réhydratation de 2 L d’eau. Les premiers kayakistes essayent déjà de remonter le courant dans la vague, en vain. S’en suit une journée à base de double cartweel, de loop en back overhead clean avec une buble casquette reverse sur la gîte opposé. C’est beau !À mon tour d’essayer. Je comprends assez vite que l’esquimotage sera très présent dans ce weekend. Surfer la vague c’est top, une bonne adrénaline, alors j’essaie d’imaginer ce que donne une figure comme sensation.Super weekend, super ambiance, bonnes rigolades et bons repas, et le meilleur pour la fin, sans avoir à faire de navette ! what else ? Love♥
  • Salut, pour ma part super week-end. J’ai trouvé le spot nickel pour se remettre à l’eau. Donc merci de l’avoir organisé.
  • Ma contribution au CR sera sous forme de mots-clés (faute à mon ex formation pro ;-)). Je dirais donc :

soleil – chaleur – chaise – vent – tarp – joie – rires – boulgour – merguez – brocante – rebelote – épidémie – carte Macron – animations – blondeur – rougeur – potin – pince-nez

  • Jackson trop grand,

Jackson trop petit,

Astro génial,

bloc de mousse surfant,

et enfin des 360 avec l’Astro maîtrisé.

       • Contrairement à ce que Raph a laissé sous entendre à un groupe Facebook qui avait prévu une sortie le même week end, la vague  a tourné H24! Pas énorme d’après certains mais parfaite pour nous. Donc pas d’excuses! Malgrès ça, sans compter le soleil et l’eau (presque trop) chaude on a bien cru ne pas voir Alessandra sur l’eau, trouvant comme excuse « il n’y a pas le bon bateau (seulement une vingtaine à dispo), le propriétaire n’est pas là ».. Pendant ce temps là d’autres ont dû accumuler les 9h de navigation dans le week end sur la seul et unique vague! Et oui il en faut peu en fait, pas de navette à gérer ni de campement à ranger tous les matins. Un régal cette petite vague surtout après 23h30 éclairé à la frontale ou pas pour NIco F qui demande à être seul avec les étoiles.Un bon week end dont les sinus se souviendront.

  • La recette d’un bon week-end ? Des potes, des rencontres, de l’eau, du soleil, des premières fois (première fois à Charnay, première session freestyle de nuit, premier Mc Nasty plaqué, premier test d’un kayak de freestyle en fibre) et quelques bières quand même. Charnay, j’y reviendrai !
  • Sur ce bras de Saône, il y a une vague, mais ça on en trouve tous les week-ends. En revanche, une vague parfaite (ni trop dure ni pas assez), une eau bouillante, un coucher de soleil sur la ligne d’horizon formée par l’eau plate ou sur les champs jonchés de bottes de pailles, pas de navette, pas de débats éternels pour décider du programme et une navigation sous les étoiles, ça change. Etait présent néanmoins les ingrédients habituels, bière, potes et un groupe n’ayant aucune difficulté à intégrer de nouvelles connaissances, barbeuk et squat de rêve.