Que du beau monde : Anne-lise, Agathe, Céline, Christelle,  Florian, Guillaume, Loïc, Max et Samuel.

Rendez-vous à 8h pour un départ à 8h30. On empile les bateaux sur 3 voitures. Puis changement d’orientation, Céline ne prend plus un kayak mais un gonflable. Deux voitures suffisent. Une voiture avec 4 filles ! Et une autre avec 3 mecs. Du jamais vu au CKTSV depuis des années : la parité est quasiment respectée. Florian et Loïc nous rejoignent sur place.

Arrivés à Bourg Saint-Maurice, les sphincters se libèrent, les estomacs réclament et nous loupons le pic du 1er lâcher. Nous embarquons sur une Isère un peu maigrichonne. Pas envie d’attendre le second lâcher car c’est une bonne aubaine pour les nouveaux et ceux qui ne connaissent que le P1.

Nous enchaînons les trois parcours à vue en moins de 3h. Max, suivi d’Agathe et d’Anne-Lise ouvrent le 400 m des rapides d’Aime. On ne les arrête plus. Si ! Les moutons. Max a du flair et fait le stop à gauche juste avant le rapide. Anne-Lise tente un slide sur le pleureur de droite mais se réceptionne mal et c’est le bain. Le moral des troupes n’est pas atteint. Ils repartent de plus belle. Ça pagaie fort dans les rouleaux, bonne incidence et bonne gîte dans les drossages. Impossible de les rattraper.

Au 14ème km la fatigue commence à se faire ressentir chez Céline. Il n’y a pas eu de pauses ! Néanmoins la traversée des gorges fait oublier les douleurs et calme quelque peu les ardeurs. S’en suit un bel esquimautage de Loïc dans la Pyramide puis une cravate pour Agathe dans la dernière ligne droite.

Max et les 3 filles ont les yeux qui brillent et des sourires jusqu’aux oreilles. Ça fait chaud au cœur.

Navette et petit pique-nique à Centron. On attend Florian pour refaire la fin du P2 et le P3 à 30 cubes mais notre acolyte se fait attendre. Il prend le temps de se délecter d’une bonne glace à Bg St Maurice. La motivation des troupes diminue et le pic d’eau nous passe sous le nez.

Une bien belle journée !

Christelle

Catégories : Récits sorties