CR Sortie Isère – Doron – 20/21 Sept

par Samuel

Présents: Alessandra, Marie-Laure, Pascale, Mickele, Marc, Jérome, Pierre, Benoît et Samuel

Samedi:

Départ du club de Décines après un chargement rapide du camion et de la remorque, Marie-Laure se dévoue pour prendre le volant et après 2h30 de route, on rejoint la rocade de Centron, et on se pose autour d’un café en terrasse. Marc et Pascale nous rejoignent sur place, on se souvient alors du but du voyage, la descente de l’isère et peut-etre de nouveaux chronos à valider sur Bourg Saint Maurice ! Mais avant, direction le camping des pommiers, pour poser les affaires et manger un peu.

Une fois les différents véhicules déposés en milieu et fin du parcours, on se dirige vers BSM, et chacun y va de sa technique pour tenter de frimer devant les compétiteurs. Retour à la réalité pour les plus téméraires, et après quelques bains on peut enfin partir du bas du bassin pour 17km d’une eau plutot froide malgré le soleil.

Marc et Jérome nous annoncent les rapides d’Aime qu’on enchaine, sans trop de sketches malgré de la bonne volonté, de la machine à couper le jambon au dessert, en passant par les moutons. Le lacher était de 0.5m environ (échelle de Moutier[Pont Neuf]) pour information.

On pense ensuite récupérer benoît et Pascale pour la dernière partie mais un oubli de clef de voiture force benoît à terminer le parcours en stop.

Passage par les gorges de l’isère qui sont superbes et valent le coup de prolonger la descente. Trois aventuriers en profitent pour descendre un dévaloir (on a les vidéos …) et on arrive enfin sur Centron, toujours sous le soleil, avant de rejoindre le camping et d’arroser cette descente de l’Isère autour de quelques bouteilles et d’un barbecue.

Dimanche:

Réveil vers 8h30, on hésite à refaire les rapides d’Aime en vitesse, mais finalement ce sera directement le Doron de Bozel (IV-III). Pascale est rentrée la veille chez elle, on se retrouve donc à Brides-Les-Bains pour repérer le fameux vélodrome. D’en haut ca a l’air simple …
Départ de la centrale EDF, et on retrouve une eau encore plus froide que la veille, avec un niveau très correct de 0.34m à l’échelle de Moutiers[Pont Neuf]. Les premiers rapides ne m’aident pas à m’échauffer, je ferme le parcours mais comprend mal les indications de Jérome donc je tente une chicken pass, qui m’amène à redoubler tout le monde, en arrière s’il vous plait !
La suite se fait de façon plus concentrée, et arrive le vélodrome. Pierre décide de faire un peu de spectacle en plein milieu pour les retraités qui assistent du pont au spectacle, en montrant ses talents de natation. Une corde plus tard, le bateau et le bonhomme sont récupérés, et Marc va chercher la pagaie qui restait coincée sur l’autre rive.

On récupère Benoît au virage suivant et on termine ce Doron magnifique (III pour cette partie). Arrive la dernière rupture de pente, Benoît se fait un peu secouer et termine à la nage avec un petit choc à la cuisse.

En amont de Moutiers, débarquement toujours sous le soleil, pique nique à l’ombre d’une cabane, puis on se dirige vers Moutiers pour un café avant de reprendre la route. Petite frayeur sur l’autoroute, Pierre qui conduit voit les couvercles de la remorque s’en aller, Jérome et ML tentent une réparation de fortune, un peu risquée et on repart direction le club.

Bilan : Deux nouvelles rivières que je ne connaissais pas et qui valent le détour 🙂

Samuel