Participants : Nico F, Guillaume NG, Raph et François, 1,94 m. à Cocurès

Le RDV est pris à Pont de Montvert le samedi à 11H30. Sachant que chaque participant habite à + d’une heure de son plus proche voisin, la précision logistique risque d’être compliquée.

Et bingo, les 2 voitures arrivent dans les temps à 30s d’intervalle malgré un retard à l’allumage et des pauses boulangerie/marché. Merci les pilotes et les pneus neiges! (et les panneaux « route fermée » c’est du bluff…).

Embarquement après le Gouffre de l’Oule. C’est la découverte pour Guillaume et François et un rappel de souvenirs pour Raph et Nico. On se chauffe et on arrive rapidement sur la Vrille qui vous met en condition. Et juste après le mythique Gouffre des Meules. Raph décide de rembarquer juste après l’équerre. Les autres se motivent et Nico est désigné volontaire pour faire la sonde. Et 1 esquimau pour Nico juste après l’équerre. Au tour de François qui ressort de l’équerre à l’endroit et Guillaume qui imite Nico.

Nico à la sortie du Gouffre des Meules

On arrive rapidement sur la Trompette, autre passage clé du haut Tarn. Un plongeur encordé est positionné à la sortie du rapide. Une chandelle arrière pour le 1er et un esquimau pour le dernier à passer sinon RAS.

Raph dans le rapide de la Trompette

Après quelques passages IV et juste avant une rupture de pente, François demande à Nico ce qu’il y a derrière et il aura juste le droit à un « tu verras bien ». Et voilà un dévaloir de 5m de haut nommé la planche à laver qui rince bien les sinus. Guillaume et François retrouvent Nico en bas tout sourire fier de sa surprise.

Guillaume dans la Planche à Laver

S’ensuit quantité de passage en III/IV et de grille dont 1 à porter car une belle dalle vous attend en réception.

François dans ? L’Hermet ? La Remarque ?

Arrive un passage où l’entrée se fait à gauche. Raph s’engage, passe un peu de temps dans un rappel et en sort au moment où Nico arrive avec sa corde. C’est le tour de François qui, sur les conseils de Nico, passe au milieu du rapide mais oublie la giclée à gauche et finit aussi dans le rappel. 1er bain de l’année pour François. Ensuite Guillaume et Nico se ravisent sur la trajectoire et passent nickel à GAUCHE du rapide.

Peu de temps après notre ouvreur se cravate et sort de son bateau pour le décoincer. Il réussit et par la force des choses (perché sur son rocher) il est obligé de sauter à l’eau. Bain ou pas bain telle est la question… Notre mini comité a tranché pour le non bain.

C’est à peu près à ce moment-là que Nico s’est rendu compte qu’il commençait à prendre l’eau. Hélas la fuite s’agrandira et il arrivera au bout en mode sous-marin.

Après un petit verre au bar du Pont de Montvert, nous décidons de nous rapprocher de l’embarquement de la Truyère et de trouver un bivouac sur la route.

Le lendemain embarquement à St Léger de Malzieu où juste avant notre départ nous avons le droit à un topo de la rivière par un pêcheur/chasseur. Nico fait le choix de faire la navette plutôt que de se la jouer MacGyver avec son kayak troué.

Pas mal de fond, des passages II/III et un ou deux IV. C’est parfait vu notre état général après les 4h de Tarn de la veille.

Guillaume sur le passage le + compliqué du parcours.

C’est sans encombre que nous arrivons en bas. On cherche encore le gros trou et le siphon décrit par le local de l’étape.

Dernier repas tous ensemble avant de se séparer. On cherche un endroit à l’abri de la pluie et Nico a eu l’idée du week-end. Et si on mangeait sous une porte d’entrée d’un centre-ville médiévale. Qui dit porte d’entrée dit entrée dit gens/voitures. Imaginez la scène, 4 gars bière à la main mangeant sous une porte et se décalant pour laisser passer les voitures. Bref le romantisme de Nico le perdra.

Déjeuner romantique

Et une petite dernière de Nico pour la route sur la route. Sa vision du raccourci est particulière. Après 2 culs de sac et 3 demis tours, on emprunte finalement une route fermée pour rejoindre le chemin du retour. Quelle curiosité à toute épreuve !

Conclusion : si vous voyez cet énergumène avec cette expression faciale vous dire « j’ai une bonne idée ». Un conseil : FUYEZ !!!

Catégories : Récits sorties