Previously: à l’époque de la navigation et de l’écriture de ce CR , la france nageait en plein suspens à chaque nouvelle fin d’épisode de Game of Throne. Le Trône s’excuse pour ceux n’ayant pas les références

Après avoir établi le camp de fortune dans un havre de paix aux Ollières, les trois personnages : Raph de la famille Logan, et Nico F ainsi que Clément de la famille Renault se réveillent plein d’ambition et ayant l’embarras du choix dans la rivière à conquérir. Ils sont rejoints par Johan également de la famille Renault, il va sans dire qu’un tel guerrier dynamise le groupe et leurs rappellent les risques d’établir un camp trop longtemps. La confrérie jette son dévolu sur la Dorne.  Reste que les techniques militaires divergent. L’oracle Vigicrue du Cheylard nous prédis un débit correct sur l’ensemble du pays, alors que faire, la lecture des  mystiques écritures de Riton et une mission de reconnaissance depuis les route du royaume ne permettent pas de trancher.

Devons-nous attaquer la Dorne depuis l’amont et sont affluent la Sardige.  Le débit semble un peu léger, mais avec  le volume des 4 bateaux (1,2mcube) étant équivalent au débit de la rivière, une vague pourrait -elle se crée ? Ou bien au contraire devons-nous nous concentrer sur la Haute Dorne, ces richesses ont l’air multiples dans les écritures (chute, tobogan, …) mais les repérages n’ont laisser apercevoir qu’une gorge trop boisée  et une fin caillouteuse. Il sera décidé de mener la bataille sur la basse Dorne.  Celle-ci sera assez rapide (1h30) et sans pertes humaines. De la petite classe 4 qui convient parfaitement aux conquérants. Le pays de Dorne cours régulièrement pas de passage marquant cependant ces petits êtres maléfiques, les Rappels, peuvent apparaitre dans des seuils banals, quasi pas de repérage, un seul ver gris est généralement suffisant pour savoir de quoi sera fait l’avenir proche, enfin si l’on ne tient pas compte de 3 portages (2 barrages et 1 passerelle bien visibles). On notera tout de même vers la fin un ancien barrage formant un seuil, l’entrée n’est pas évidente mais la réception pardonne.

L’ivresse des conquêtes dominicales est alors bien présente et les compère se mettent en route dans wEYSSEteros . Revenir de ce périple avec la main mise sur l’Eysse s’annonce une tache à la portée de l’équipe, mais la précédente descente avais montré que le siège de cette rivière pouvait durée un bout de temps.  Et effectivement c’est cette dernière qui aura eu à l’usure l’un des membres Renault, grâce à un subtile subterfuge s’appelant « La Petite Gorge de la fin « . Nombreux sont les cailloux cherchant à désarçonner les ka(yak)valier.  

Mais à l’inverse de GOT à la fin tout le monde est vivant pour se boire une bière, jouer du crique (cet instrument de musique pratiqué régulièrement dans la famille Renault).

Catégories : Récits sorties

0 commentaire

Laisser un commentaire