==> by Agathe

Dans les rôles principaux : Stéphane, Jacques, Pierre, Guillaume, Agathe, Céline,Jérôme, Mathieu, Christelle, Luc. Figurant : Pierre-Yves.

Finies les vacances, c’était la rentrée donc il fallait se jeter à l’eau ! Nous sommes donc partis avec une belle équipe d’une douzaine de personnes. Après les essayages de rigueur au club, chacun ayant trouvé un bateau qui lui allait bien au teint, et tout l’équipement qui allait avec, ou presque (un gilet de sauvetage a décidé de faire la grève de bassin et est resté au club, mais ce n’est qu’un détail), nous sommes partis joyeusement sur les coups de 9h30 à bord de nos bolides bien lestés.

Le soleil nous attendait à St Pierre (l’automne, on sait bien que c’est dépassé) ainsi que Pierre lui-même (!) pour une journée sous les meilleurs auspices. Après un petit jeu de cache-cache parking, nous avons réussi à rassembler la fine équipe en bas de bassin, avec une première descente en gonflable bi-places (c’est toujours plus facile qu’un portage).

Une fois nos quelques couches enfilées, nous avons divisé stratégiquement le groupe. Une partie des effectifs est partie monter la garde en bas de bassin pendant que l’autre allait explorer les hauteurs. Et là, ce fut le choc ; ce pour quoi tout le monde était venu n’était plus qu’un songe : l’ascenseur ne fonctionnait pas ! Nous avons donc pris notre mal en patience et nos pagaies à pleines mains et nous avons rejoint le haut de bassin.

Mais là, nos efforts se sont vus récompensés et nous avons tous pu profiter pleinement d’une eau chaude au milieu des rafts, des slalomeurs et freestylers qui avaient tous eu la mauvaise idée de venir sur notre piste d’entraînement et de jeu en même temps que nous (damned!). Chacun a néanmoins pu braver le courant à tous les niveaux du parcours et travailler son équilibre, sa nage, ses reprises, ses stops (tu fais ta reprise, tu penses à ta gîte, tu regardes où tu vas, tu fais ton stop avec contre-gîte et tu fumes ta clope,facile ! dixit le chef), son esquimautage et ses ascenseurs selon les goûts !

Un certain Pierre-Yves est également venu admirer nos prouesses techniques et donner des conseils avisés (on note quand même
qu’il est surtout arrivé à la pause déjeuner et qu’on ne l’a pas trop vu naviguer).
Après tant d’efforts, la pause casse-croûte était de rigueur (ne serait-ce que pour enlever 2 ou 3 épaisseurs sous le soleil d’août). Avec un repas tiré du sac ou sponsorisé par la buvette, tout le monde à pu reprendre
des forces pour passer à la 2ièmephase des opérations.

Et parfois , cela se passe bien

L’eau étant à la température idéale pour les bains, tout le monde est rapidement parti en haut de bassin (moyennant quelques changements stratégiques d’embarcation) et s’en est donné à coeur-joie !
Les descentes se sont enchaînées (quand on aime, on ne compte pas, mais au moins 3 pour tout le monde quand même !), les manœuvres ratées aussi parfois mais aucune perte à déplorer. Tout le monde a réussi à se faufiler agilement parmi la foule pour affronter les rapides avec fougue.

Catégories : Récits sorties