Allier – dimanche 05 Février ( par Florian)

by Florian

Compte rendu de la sortie sur l’Allier, 1ere sortie de l’année !

Ca y est c’est reparti ! Le soleil n’était pas au rendez-vous mais l’eau oui, ça tombe bien on est là pour ça ! Un petit Allier à 42 m3 ce dimanche 5 février, parfait pour une rentrée.
Nous sommes six au départ de Lyon, Alexei, Elie, Stéphan, Pierre-Yves, Vincent et moi-même. Tous éxité de reprendre les choses sérieuse après un hiver à la piscine. Pressé d’embarqué certes mais certains un peu refroidit tout de même lorsqu’à 20 min d’arriver une petite tempête de neige balaye le plateau et que quand on regarde par la fenêtre du camion on voit les ruisseaux gelés. Mais qu’est-ce qu’on fou là ? Qui à eu cette idée pourri ? Pierre-Yves assume pleinement ces mails de motivation.
On retrouve sur place J-P et Raph (qui avaient déjà gouté l’eau de la Gluyere la vieille), mais aussi Guillaume, Luc et deux amis à lui venant de Paris (eux aussi échauffé sur l’Eyrieux la vieille), ainsi que Jérôme s’est motivé après avoir vu qu’il ne faisait pas si froid que ça (pas si tort que puis en définif il n’y a plus de vent et les températures sont positives (entre 0 et 5) ).
Plus qu’à faire la navette et on est sur l’eau, on pose une voiture à mi-parcours, ça y est on y arrive, ha non pas si vite il restait une congère de 3m de long au milieu de rien. Aller on tente de passer. Louper ! Ya plus qu’à sortir les pagaies et pelleter !
Enfin sur l’eau, et effectivement il y en à, ça pousse pas mal, des trains de vagues sont formé là où il faut pagayer l’été, nickel ! Pour le moment on esquive les gros trous le temps de reprendre un peu nos marques puis arrive le premier rapide qui réveil ou met dans le bain pour Stéphan qui fera une bonne partie à la nage, pas de mal mais il fait froid !
Juste après nous voilà à la triple chute qui se transforme en une belle langue d’eau par ce niveau d’eau, ça passe nickel !
Stéphan et les deux parisiens s’arrête à la navette intermédiaire cause de froid ce qui se comprend bien étant donné que ce n’est pas fini puisqu’il reste plus de la moitié du parcours.
Allez on y va ya l’ex-infrand qui nous attend ! Il est là, c’est gros. On le regarde d’un peu tous les points de vue, suffit de prendre la bonne passe quoi. Alexei lui il a vu et il en a marre d’attendre alors il y va (bin oui faut prendre une décision à un m’ment donné !). Certains suivent, certains portent, un certain baigne (bon beau bain). La suite se fait à allure plus ou moins maintenu histoire de pas prendre trop froid, il reste quelques rapides, des vagues et maintenant qu’on est chaud les trous c’est plein fer dedans !
Voilà l’arrivée est en vue, on se relâche, et paf une vague ! Ce fut une arrivée à la nage pour Eli.
Belle journée de reprise, bonne et fraiche sensation !
Merci à tous !
Florian